Tools


Siemens Worldwide

Siemens Global Weblogs

Language

 

Contact

Galerie de references

Entries » Blog » Sucrivoire : le puissant potentiel de la canne à sucre

Dimitri Huys |

Sucrivoire : le puissant potentiel de la canne à sucre

Valoriser le potentiel de la canne à sucre et soutenir le développement industriel durable.

Grâce à la nouvelle turbine à vapeur  biomasse de Siemens, Sucrivoire pourra produire l’énergie dont elle a besoin pour développer les activités de son usine de sucre installée à Zuénoula en Côte d’Ivoire et renforcer sa compétitivité.

 

Quand la technologie se met au service du développement économique et sociétal.
Sucrivoire appartient au groupe ivoirien SIFCA, actif dans les secteurs de l’huile de palme, du caoutchouc naturel et du sucre de canne. C’est l’un des principaux acteurs de l’agro-industrie ouest-africaine, jouant, au travers de sa filiale Sucrivoire, l’un des rôles majeurs dans l’industrie sucrière ivoirienne. L’entreprise jouit d’une grande liberté pour mettre en œuvre sa stratégie, car elle intervient sur l’ensemble de la chaîne de production, de la plantation de la matière première, jusqu’à la commercialisation du produit fini.

 

Sucrivoire et Siemens partagent la même volonté de développement industriel durable  
Une philosophie que l’on retrouve concrétisée dans l’installation par Siemens de la turbine à vapeur de 7,5 mégawatts de la cogénération biomasse de l’usine de Sucrivoire, dans la ville de Zuénoula.  

 

L’objectif principal de la solution de Siemens est de produire l’électricité et la vapeur nécessaires au processus de production à partir de la bagasse, coproduit de la fabrication du sucre. Elle contribuera aussi à alimenter en électricité les nouveaux équipements installés sur le site dont un Schredder de 2 Mw (broyeur désintégrant la canne pour une meilleure extraction du sucre).

 

Sucrivoire entend ainsi poursuivre l’expansion de sa production et assurer son développement économique de manière durable :
- économie, durabilité et respect de l’environnement : la solution Siemens réutilise les coproduits de canne à sucre (la bagasse) pour produire une partie de l’électricité, créant ainsi un cercle vertueux de recyclage de ces coproduits en production d’énergie. En outre, la vapeur récupérée par extraction dans la turbine alimente à son tour l’ensemble du processus de production: elle permet de chauffer le jus de manière à le concentrer par évaporation.
- ancrage local : Siemens prévoit la formation des techniciens de Sucrivoire pour qu’ils puissent suivre eux-mêmes l’opération et la maintenance journalière de la turbine. Investir dans les acteurs locaux est un gage de durabilité et la garantie d’un service de proximité pendant la durée de vie de la turbine.

 

Outre cette communauté de vision et d’engagement, Siemens a séduit Sucrivoire par son expertise technique bien sûr, mais aussi grâce à son engagement vis-à-vis de la Côte d’Ivoire. Les échanges autour du projet ont ainsi été largement facilités: ils ont lieu sur place et se déroulent en français. 

 

A travers sa relation de confiance avec ses  clients, son souci de collaboration étroite avec les acteurs locaux ainsi que sa volonté de former du personnel local, Siemens contribue au développement durable de la Côte d’Ivoire.

 

En savoir plus: www.siemens.be/wca

 Please login to comment