Tools


Siemens Worldwide

Siemens Global Weblogs

Language

 

Contact

Blog Technologique

Entries » Blog » Tendance à la numérisation dans le monde du contrôle d’accès

Ann Arys |

Tendance à la numérisation dans le monde du contrôle d’accès

 

L’attention portée à la protection des personnes et de l’infrastructure n’a fait que croître ces deux dernières années. Ce qui frappe, c’est que ce ne sont pas seulement les bâtiments publics qui sont équipés d’un contrôle d’accès plus strict ou d’un regard supplémentaire sous forme de caméras ; les entreprises aussi éprouvent le besoin de  s'équiper. « Du fait de l’attention plus grande portée par les médias, les entreprises sont de plus en plus conscientes des risques qui les assaillent et de la nécessité de s’en prémunir. Pour maîtriser tous ces éléments on observe deux tendances nettes : une tendance à la numérisation et une tendance vers des solutions plus intégrées.

 

Notre collègue Thomas Vancoppernolle a eu un entretien à ce sujet avec la rédaction du magazine Top Security.

 

SIPORT, contrôle d’accès et solution intégrée sur mesure

SIPORT est tout d’abord un système étendu de contrôle d’accès et de pointage, mais il est en même temps bien autre chose. Tout ce dont une entreprise a besoin pour gérer et sécuriser en temps réel, à la fois ses bâtiments et ses collaborateurs, peut être intégré dans une seule plate-forme. Thomas Vancoppernolle : « Il n’est pas évident de continuer à voir la forêt à travers les arbres. L’utilisateur a le choix entre une multitude de solutions et de technologies. Le défi consiste à les faire communiquer entre elles de façon efficace et à garantir ainsi une sécurité la plus élevée possible. Le gros atout de notre plate-forme est justement d’être une solution intégrée. En d’autres termes, pas d’intégrations complexes, pas de rejet de responsabilité.  Nos clients n’ont qu’un seul interlocuteur pour l’ensemble  de leurs solutions. Il s’agit en outre d’une solution standard, mais qui peut encore être modifiée pour répondre totalement aux souhaits du client. Bien des secteurs comportent, en effet, des spécificités ; on peut citer les hôpitaux, les centres de données ou les aéroports. Les besoins d’un intervenant local sont tout autres que ceux d’une multinationale ayant des établissements dans plusieurs pays. Mais chacun verra ses besoins satisfaits avec SIPORT. »

 

Suivre l’évolution technologique

Obtenir une sécurité définitive implique aussi d’anticiper les évolutions de technologiques. Les caméras qui ne permettent qu’une identification après les faits ne suffiront plus dans certains secteurs. Ces derniers veulent une paire d’yeux supplémentaires qui participe à la surveillance et qui soit capable, sur la base d’une reconnaisance de formes, d’analyser des comportements. « Siemens a fait ses preuves en tant que fournisseur de technologie. Par exemple, un élément pour lequel il y a aujourd’hui une forte demande en matière de contrôle d’accès est la double authentification. Cette dernière associe un badge et une application biométrique afin de renforcer davantage encore la sécurité, et donc de rendre plus difficile de tromper le contrôle. Une empreinte digitale ou de paume, ou un scan de l’iris sont plus difficiles à copier, » explique Thomas Vancoppernolle. « Nous examinons aussi d’autres façons de prouver son identité. Aujourd’hui, tout le monde possède un smartphone. Ce dernier peut être utilisé pour ouvrir des portes, bien que ce ne soit pas encore d’application générale. Cela montre bien que la numérisation est en marche et que l’information nous arrivera bientôt par toutes sortes de canaux. Une plate-forme intégrant tous ces canaux peut procurer à l’opérateur une image uniforme. L’intelligence intégrée peut alors, à partir d’une alarme, aider à distinguer les faits significatifs, et lancer toute une série d’actions. C’est là que réside la véritable valeur d’une plate-forme intégrée. »

 

Résister dans la durée

Tout système de sécurité ne montre sa valeur qu’après quelques années de service. Comment résiste-t-il dans la durée et continue-t-il à fonctionner efficacement ? Siemens résout le problème en organisant lui-même la compatibilité entre les systèmes et le suivi des évolutions technologiques  « En fait, la phase de mise en oeuvre est la plus facile », affirme Thomas Vancoppernolle avec un clin d’oeil. « Ce qui est important c’est ce qui se passe avant et après. Il faut toujours débuter par une analyse claire des risques et de ce dont le client a précisément besoin. Pour revenir à l’intervenant local qui partage son bâtiment avec d’autres entreprises, nous avons développé pour ce cas précis, la fonction ‘multi-tenant’ (locataires multiples) de la plate-forme SIPORT. Cette fonction permet à différentes entreprises d’utiliser le même système de contrôle d’accès, mais en ne partageant que les locaux communs.

Chaque entreprise gère donc ses propres données, sans aucun partage avec celles de son voisin. Cela va au-delà de la simple fourniture de technologie ; il faut pouvoir accompagner le client dans sa réflexion. C’est pourquoi nous l’aidons à rédiger son plan de sécurité. Auparavant, la frontière se situait à l’entrée du bâtiment ; aujourd’hui, elle se déplace jusqu’au périmètre entourant le bâtiment. Plus la détection a lieu rapidement, plus rapide est la réaction. Ce n’est que lorsque le concept est totalement au point que l’on peut le compléter par de la technologie et des produits. Pour ce faire, nous nous focalisons sur l’opérateur.

La technologie a besoin d’une interaction humaine pour en corriger les erreurs, optimiser le système, … C’est pourquoi nous voulons lui procurer les bonnes informations, pour lui permettre d’effectuer son travail le mieux possible. Une fois le système mis en oeuvre, nous faisons tout ce qui est nécessaire en matière de mises à jour et de mises à niveau, pour le maintenir performant et fiable. Nous bénéficions d’ailleurs, en Belgique, de quelques belles références en matière de systèmes installés déjà depuis plus de dix ans.»

 

Savoir-faire en Belgique

Au sein du groupe, Siemens Building Technologies Belgique peut d’ailleurs se vanter d’être l’un des pionniers de la plate-forme SIPORT. « Nous sommes toujours les premiers à commercialiser de nouveaux développements. Le module Kioskware a d’ailleurs été développé ici. Il s’agit d’une réception numérique qui accompagne entièrement le visiteur depuis le parking jusqu’à son interlocuteur dans l’entreprise. Beaucoup de sociétés s’efforcent en effet d’améliorer l’efficacité de leur accueil. Kioskware aide à rendre ce dernier plus professionnel et plus efficace. Cette intégration au sein de SIPORT montre que, grâce à la numérisation, nous pouvons effectivement aller plus loin, et faire plus et travailler plus efficacement avec les mêmes moyens. Elle prouve que nous disposons des capacités pour assister techniquement nos clients et leur faire apprécier notre savoirfaire et nos compétences sur le plan local.

Et qu’en est-il de la sécurité de la protection elle-même ? Siemens a fait tester la cyber-sécurité de sa plate-forme SIPORT par le prestigieux organisme de contrôle indépendant allemand TÜV Trust IT. Sa réponse a été claire. Tous les éléments du système sont déclarés aptes au service dans des environnements critiques demandant un niveau de sécurité accrue. En outre, tous les canaux de communication comportent un cryptage à base de différentes technologies. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles.

 

Par Valérie Couplez pour Top Security

 

Contact : Thomas Vancoppernolle - +32 473786081

 

 Please login to comment